Conférence en ligne : Art in China/Chinese art in Europe

Elegant Gathering In The Apricot Garden. Anonymous, After Xie Huan (Chinese, Ca. 1370–Ca. 1450), Ca. 1437 Handscroll ; Ink And Color On Silk. Dimensions : Image : 14 5/8 X 95 3/4 In. (37.1 X 243.2 Cm) Credit Line: Purchase, The Dillon Fund Gift, 1989. Accession Number : 1989.141.3 – Metropolitan Museum Of Art

 

The Society for the History of Collecting vous invite à sa deuxième conférence en ligne.

Art in China/Chinese art in Europe: a comparative study of approaches to collecting in China and Europe, 1500-1900

Dr. Stacey Pierson
Jeudi 9 juillet 2020, 19h30

The study of collecting, as a sub-field of museum studies, is a subject that has its origins in European scholarship. From founding texts such as Susan Pearce’s On Collecting: an Investigation into Collecting in the European Tradition (1999) to more recent surveys like Museum Archetypes and Collecting in the Ancient World (2014), collecting and its methods are usually interpreted through a Eurocentric lens. This is partly a consequence of the subject’s association with museum studies – just as the museum space is a European invention, so therefore is the practice of art collecting, it is assumed. But is it? In East Asia, collecting as a field of enquiry and practice has a very long history, much pre-dating its presumed European origins in ancient Greece and Rome. Continuer la lecture de « Conférence en ligne : Art in China/Chinese art in Europe »

Les séminaires reprennent… en visioconférence ! Prochaine intervention : Le Blanc de Chine dans les musées français (11 juin, 18h-20h)

Musée national des arts asiatiques–Guimet, Donation Ernest Grandidier, 1894, G 535 © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

En raison de la crise sanitaire, nous avons décidé de poursuivre une partie des conférences du séminaire en ligne. Pour la prochaine intervention, Yongsong Zheng, chargé d’étude et de recherche à l’Institut national d’Histoire de l’art présentera ses travaux sur les blanc de chine dans les collections françaises le 11 juin de 18h à 20h.

Le Blanc de Chine dans les musées français, exemples de la collection Grandidier. 

Le « Blanc de Chine » est une expression française qui sert à désigner la porcelaine blanche provenant de Dehua, dans le Sud-Est de la Chine. Depuis la seconde moitié du XIVe siècle, celle-ci se distingue par sa teinte crème et la finesse de sa réalisation. À partir du XVIIe siècle, une part importante de cette production a été exportée vers l’Europe : des collections sont ainsi présentes dans de nombreux musées, tels que celui du Musée du Palais à Pékin, le British Museum, ou encore le musée Guimet à Paris, qui accueille depuis 1945 l’ancienne collection Grandidier. Cette présentation se concentrera sur la collection Grandidier afin d’évaluer leur état de conservation et les connaissances dont nous disposons à leur sujet. J’exposerai tout d’abord dans quel contexte et avec quels objectifs, Grandidier a collectionné ce type de porcelaine. Puis, au regard de la provenance des pièces et de leur datation, j’aborderai les enjeux principaux de l’étude de cette collection.

Pour vous inscrire à cette conférence, merci de nous contacter à l’adresse suivante : collection.seminaire@gmail.com