Colloque : Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815) (26-27 octobre 2020, en ligne)

Adriaan de Lelie, De kunstgalerij van Jan Gildemeester Jansz, huile sur toile, 1794–95, Rijksmuseum, Amsterdam

Colloque du GRHAM et du séminaire Collection

Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815)

26-27 octobre 2020 – En ligne

Le Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne (GRHAM) et le Séminaire Collection s’associent pour l’organisation d’un colloque sur le thème du collectionnisme. Intitulé Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815), cet événement a comme objectif d’analyser les collectionneurs à travers leurs pratiques et leurs représentations, en insistant sur de nouvelles pistes de réflexions méthodologiques. Celles-ci permettront d’extraire cette thématique d’approches purement biographiques et monographiques. À partir de cas précis, le colloque entend appréhender le collectionnisme par le biais de problématiques et de méthodes propres qui vont au-delà de la reconstitution d’une collection, un travail certes incontournable, mais conçu ici plutôt comme le point de départ d’une réflexion. Bien que les thématiques à exploiter soient nombreuses, nous nous proposons de borner notre examen à l’étude de quatre axes principaux.

Continuer la lecture de « Colloque : Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815) (26-27 octobre 2020, en ligne) »

Appel à communication pour le CAA : The Evolving House Museum: Art Collectors and Their Residences, Then and Now (New York, 10–13 février 2021)

College Art Association, Annual Conference
New York City, 10–13 février 2021

The Evolving House Museum: Art Collectors and Their Residences, Then and Now

The National Trust for Historic Preservation estimates that more than 15,000 house museums exist in the United States. It is an astounding figure that, as one writer has noted, exceeds the country’s number of McDonald’s fast-food restaurants. House museums are founded for a variety of reasons, from preserving architecturally significant structures to safeguarding the former homes of historically or culturally noteworthy men and women and their legacies. In other cases esteemed art collectors, such as Henry Clay Frick or Albert C. Barnes, established museums in their former residences to house their collections in perpetuity rather than donating them to preexisting institutions. While many successful examples like the Isabella Stewart Gardner Museum continue to thrive, other lesser-known house museums do not attract enough support to remain operational. House museums, it seems, must evolve in order to remain relevant and to continue to attract visitors.

This session encourages participants to explore a variety of themes relating to art collectors as founders of house museums in the United States and elsewhere. Questions to consider include, but are not limited to: What motivates collectors to establish private house museums instead of donating their collections to preexisting institutions? How have collectors’ original intentions manifested themselves in their museums and to what extent have founder mandates contributed to the survival or demise of their institutions? How have house museums’ collections or buildings evolved over time, and how have museums reinterpreted their collections to remain relevant to contemporary and diverse audiences? Are these changes in keeping with or a departure from their founders’ visions? And how have major historic events like the 2008 financial crisis or the recent COVID-19 pandemic impacted house museums?

Please send your proposal of ca. 250 words as well as your CV (3–5 pages) before July 20, 2020 to Margaret Iacono and Esmée Quodbach (evolvinghousemuseum2021@gmail.com).

CFP : La visibilité des collections privées (Montpellier, 20 Novembre 2020)

Journée d’étude : La visibilité des collections privées dans les institutions culturelles publiques

Montpellier, 20 novembre 2020
Date limite : 15 June 2020

L’Université Paul Valéry Montpellier 3 et MO.CO. Montpellier Contemporain, avec le soutien de l’Institut national d’histoire de l’art, organisent le 20 novembre 2020 une journée d’étude sur « la visibilité des collections privées dans les institutions culturelles publiques ». L’évènement résulte d’une carte blanche pour l’histoire de l’art en région, proposée par l’INHA, afin de valoriser un projet favorisant une collaboration entre l’université et un musée de proximité.

En 2020, l’Université Paul Valéry Montpellier 3 et MO.CO. Montpellier Contemporain s’associent autour de quatre axes thématiques : les expositions de collections privées, les donations des collectionneurs, le display des collections privées dans leurs intérieurs et aux musées, et enfin la protection juridique des dons de privés dans les institutions muséales.
Cette recherche s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de MO.CO. Hôtel des collections, espace d’exposition dédié aux collections privées et publiques du monde entier, inauguré en juin 2019. Chacune des expositions a la particularité de présenter une collection spécifique : celle d’une fondation, d’un collectionneur privé, d’une entreprise, d’un musée ou même d’un artiste.

Continuer la lecture de « CFP : La visibilité des collections privées (Montpellier, 20 Novembre 2020) »