Séance du Séminaire : « Entreprenariat artistique et stratégies d’autopromotion dans la presse régionale d’annonces (1750-1790) », 23 mars 2021 (en ligne)

Jacob Schwartzenbach, Portraitiste à la silhouette et son modèle, 1798, coll. part.

23 mars 2021, en ligne, 18h30-20h00

Intervenante : Professeure Sophie Raux (Lyon 2)

Entreprenariat artistique et stratégies d’autopromotion dans la presse régionale d’annonces (1750-1790)

La fin des années 1750 voit le décollage de la presse d’annonces dans une quarantaine de villes en France. En histoire de l’art, l’intérêt que l’on a prêté à cette source s’est le plus souvent limité aux informations concernant les figures artistiques dominantes à l’échelle d’une ville ainsi que les institutions artistiques locales, écoles de dessins, académies et salons. En revanche, les annonces d’acteurs aujourd’hui inconnus ou peu documentés, pourtant les plus abondantes, n’ont guère retenu l’attention, alors que paradoxalement la vocation de ces annonces était de leur offrir de la visibilité. 

Dans un contexte économique caractérisé par un renforcement de la concurrence, la recherche de nouveaux débouchés et de nouveaux marchés a été cruciale pour maintenir l’activité de nombreux artistes. Elle les a conduits à adopter une forte mobilité, tant professionnelle que géographique. Cette nouvelle configuration a entrainé le développement d’une forme d’échange directe du producteur au consommateur ainsi que l’expansion d’une offre élargie rendue accessible à un public neuf. Accélérateurs de transferts de savoirs faire, ces artistes itinérants ont agi en auto-entrepreneurs, indépendamment des institutions officielles. Ils ont trouvé dans la presse d’annonces une nouvelle arme de communication jouant sur l’autopromotion, essentielle pour assurer leur visibilité de leur temps, comme du nôtre.

Continuer la lecture de « Séance du Séminaire : « Entreprenariat artistique et stratégies d’autopromotion dans la presse régionale d’annonces (1750-1790) », 23 mars 2021 (en ligne) »

SHC Online Conference : Selling Pictures in Eighteenth-Century London – Visualizing a Tightly-Knit Profession, 26 janvier 2021

The Society for the History of Collecting vous invite à la prochaine conférence en ligne :

Selling Pictures in Eighteenth-Century London – Visualizing a Tightly-Knit Profession

 Intervenante : Dr. Bénédicte Miyamoto, Maître de conférence, Université Sorbonne-Nouvelle

26 Janvier 2021, 19h30 

In a century obsessed with the frenetic pace of novelty, and a world of art collecting regularly disrupted and fed by cycles of bankruptcy and dispersion, the London art market was surprisingly stable, its professionals well-connected, and its modus operandi well-honed already by the 1750s. English sales took their blueprints from the Netherlands and France, but quickly developed their own original process of ascending bidding coupled with ascending price expectations. This home-grown sales strategy and the conditions of sales remained unchanged as the art market internationalised over the next decades. The London market became also more local and less influenced by consumption patterns prevalent abroad, as the new generations of English art lovers gained maturity and asserted their national preferences. New perspectives reveal in particular the importance of dealers as sellers behind the scenes of the auction. Continuer la lecture de « SHC Online Conference : Selling Pictures in Eighteenth-Century London – Visualizing a Tightly-Knit Profession, 26 janvier 2021 »

Séance du Séminaire : « Le marchand Alexis Delahante (1767-1837) et la dispersion de tableaux de maître entre Paris, Londres et Berlin », 06 octobre 2020 (en ligne)

En ligne, 18h30-20h00

Intervenant : Christine Godfroy-Gallardo

Thomas Rowlandson, Christie’s auction room, Pall Mall, ca. 1808-1810, New York, The Metropolitan Museum of Art (Public Domain)

Au tout début du XIXème siècle, le marchand Alexis Delahante exporte en Angleterre un nombre considérable de tableaux de maître, principalement en provenance des saisies révolutionnaires. La confiscation des collections royales, des richesses de l’Eglise et des biens des émigrés met à la portée des acheteurs anglais des toiles prestigieuses jusqu’alors difficilement accessibles. Les ventes aux enchères représentent pour cette nouvelle clientèle une occasion inespérée de se procurer des tableaux en provenance de France, mais aussi des Pays-Bas autrichiens, de la Hollande ou de l’Italie. De retour à Paris après des années d’exil londonien, Delahante poursuit avec succès son négoce entre la France et l’Angleterre. Il sait combler les attentes d’une riche clientèle anglaise en lui fournissant des chefs- d’œuvre qu’elle souhaite conserver à tout prix sur le sol britannique. Son cercle d’acheteurs comprend aussi bien des membres de l’aristocratie, que des financiers ou des négociants nouvellement enrichis tels que Lord Penrice ou John Julius Angerstein. Fort de son autorité en matière d’expertise, Delahante devient l’un des fournisseurs privilégiés du prince Régent et futur roi d’Angleterre George IV, à qui il procure tableaux et œuvres d’art. Continuer la lecture de « Séance du Séminaire : « Le marchand Alexis Delahante (1767-1837) et la dispersion de tableaux de maître entre Paris, Londres et Berlin », 06 octobre 2020 (en ligne) »

Conférences en ligne : Collecting Art in Imperial Russia (24 septembre 2020-22 avril 2021)

A series of lectures (webinars) organised jointly by Princeton University and the European University at St Petersburg

Jeudi à 12.00 EST sur ZOOM

Les liens seront disponibles sur le site web de REEES à Princeton avant chaque événement
http://piirs.princeton.edu/news-events/events/13

September 24, 2020
How to be a European: Collecting Drawings in Imperial Russia
Catherine Phillips, European University at St Petersburg

October 22, 2020
The Yusupovs in Paris: Building a Collection
Wilfried Zeisler, Hillwood Museum

November 12, 2020
From Rudolf II to Catherine II: Goltzius’ Without Bacchus and Ceres, Venus is Chilled and its Iconography
Alexei Larionov, State Hermitage Museum and European University at St Petersburg

February 18, 2021
The Hermitage or a ‘Museum’ in 1770 According to Catherine the Great
Guillaume Nicoud, Archivio del Moderno, Mendrisio

March 18, 2021
Power and Paint: The Patronage of Women Artists at the Court of Catherine II
Rosalind P. Blakesley, Cambridge University

April 8, 2021
A Tale of Two Collections: The Icons of Nikolai Likhachev and Ilya Ostroukhov
Wendy Salmond, Chapman University

April 22, 2021
Rembrandt in Russia in the 19th Century: Prints and their Collectors
Roman Grigoriev, State Hermitage Museum and European University at St Petersburg

Organized by
Basile Baudez, Princeton University
Catherine Phillips, European University at St Petersburg
Ekaterina Pravilova, Princeton University

Pour info : cphillips@eu.spb.ru

Exposition en ligne : Pierre-Jean Mariette and the Art of Collecting Drawings

The Morgan Library & Museum offre sur son site internet la possibilité d’explorer plusieurs expositions. C’est l’occasion de se pencher sur le célèbre collectionneur de dessins Pierre-Jean Mariette (1694–1774), auquel la Morgan Library & Museum avait dédié une exposition en 2016.  Vous pouvez découvrir certains des feuilles de maitres anciens autrefois conservés dans sa collection : https://www.themorgan.org/exhibitions/online/mariette 

Vous pouvez aussi regarder une conférence sur Pierre-Jean Mariette tenue toujours en 2016 à la Frick Collection par Kristel Smentek, Associate Professor of Art History, Massachusetts Institute of Technology (Cambridge) lors du colloque A Demand for Drawings: Five Centuries of Collecting, organisée par le Center for the History of Collecting (Frick Collection) et le Drawing Institute (Morgan Library & Museum).